Tommy Caldwell Une vie pour le Dawn Wall

tommy-caldwell-carre

Date de naissance : 11 août 1978

Lieu de naissance : Estes Park, CO, Etats-Unis

Nationalité : Américain

A commencé l’escalade à 3 ans

Disciplines : big walls extrêmes

L’ascension du “Dawn Wall“, c’est un peu l’histoire de sa vie. Celle d’un fort grimpeur, l’un des meilleurs du monde, célébrité internationale de l’escalade, qui détient le nombre record d’ascensions réussies sur les voies démesurées d’El Capitan au Yosemite.

Une histoire qui commence par celle d’un petit garçon que son père, guide de haute montagne, emmène dès son plus jeune âge dans des ascensions d’ampleur. À 14 ans, Tommy a déjà accompli ce dont certains rêvent toute une vie : le Mont-Blanc (4810 m) et le Cervin (4478m) en Europe. Ses rêves à lui vont donc devoir s’inscrire dans une tout autre dimension pour ne pas le laisser sur sa faim !

Pris en otage

C’est aussi une histoire traumatisante, lorsqu’en août 2000, âgé de 20 ans, il part en expédition au Kirghizistan avec trois amis dont sa compagne, la grimpeuse Beth Rodden. Ils se retrouvent pris en otage par des rebelles armés pendant six jours. Tommy les sauvera en poussant l’un de leurs ravisseurs dans le vide, mais cet acte le hantera longtemps, même après avoir appris que l’homme a survécu.

Une histoire de persévérance quand, trois ans plus tard, Tommy se sectionne un doigt à la base, en bricolant dans sa maison du Colorado. « J’ai décidé que ça ne changerait rien à ma vie et je me suis entraîné encore plus dur. Je me suis fixé des objectifs sur lesquels j’avais échoué en ayant dix doigts et j’en suis venu à bout avec un de moins. Cet accident m’a interdit les compétitions d’escalade mais m’a réorienté vers l’aventure » dit-il dans une interview avec Le Monde.

Fitz Traverse

En février 2014, accompagné de son très bon ami Alex Honnold, spécialiste de l’escalade rapide et de l’escalade sans corde, il se rend en Patagonie avec en point de mire la traversée intégrale du nord au sud de la chaîne du Fitz Roy. Une première historique. Ils enchainent l’aiguille Guillaumet, l’aiguille Mermoz, le Cerro Fitz Roy, l’aiguille Poincenot, l’aiguille Rafael Juarez, l’aiguille Saint-Exupéry et l’aiguille de l’S, soit sept sommets et 4000 mètres d’escalade en cumulé d’un niveau max 7a, avec des sections de glace à 65 degrés. Le tout pour le modique chrono de… trois jours et demi !

Mais sa vie d’aventures et aussi parsemée d’obstacles, et Tommy connaitra un douloureux divorce avec Beth en 2010. Cette épreuve finira par l’amener au pied de l’impossible “Dawn Wall“, sur El Cap, dans le Yosemite, la grande voie la plus extrême et la plus difficile du monde et de l’Histoire avec un niveau 9a. « La première fois que j’ai envisagé de l’escalader, j’étais à un moment de ma vie où j’avais besoin d’une distraction, d’un objectif majeur. Quelque chose en quoi croire, un truc à m’obséder quand je traversais des périodes compliquées personnellement. Des années plus tard, c’est devenu un rêve positif. Escalader ce mur a été très inspirant. L’énergie sombre s’est transformée en quelque chose de positif », confiait-t-il dans une interview à L’Equipe.

The Dawn Wall

Le “Dawn Wall“, c’est 900 mètres de granit lisse et raide qui deviendront une obsession. Sept années entières d’une vie investies sur un projet fou aux motivations complexes, et à l’issue incertaine… Jusqu’à ce que Tommy en vienne à bout, en janvier 2015, avec son compatriote Kevin Jorgeson, à l’issue d’un combat de titans qui durera 19 jours. Non sans suspense, Kevin se retrouvant coincé dans une longueur dure, contraignant Tommy à un choix douloureux : privilégier l’amitié, et attendre que Kevin passe à son tour, quitte à devoir renoncer à la victoire ? Ou choisir sa réussite personnelle, en accomplissant l’enchainement en libre de cette voie qui l’obsède depuis tant d’années ? La saga du Dawn Wall, palpitante jusqu’à la fin, sera relayée d’heure en heure par les médias américains devenus hystériques.

Et puisque sa vie est un roman, il ne lui restait plus qu’à en faire un livre : « Push ! La vie au bout des mains » raconte ses aventures, des histoires d’amitié, de persévérance, de passion, et d’escalade extrême.

Palmarès :

2001 – F.A. en libre de “The Honeymoon is Over“ (7c+/5.13) à Longs Peak, Colorado.

2001 – F.A. en libre du “Muir Wall“ (8a+/5.13c) à El Capitan, Yosemite, Californie, avec Nick Sagar.

2003 – F.A. “Flex Luthor“ (9a/5.14d) en 2003, à Fortress of Solitude, Rifle, Colorado.

2003 – F.A. en libre de “West Buttress“ (8a+/5.13c) à El Capitan, avec Beth Rodden.

2004 – F.A. en libre de “Dihedral Wall“ (8b+/5.14a) à El Capitan.

2005 – Premier enchaînement en libre et à la journée de “The Nose“ et “Freerider“, à El Capitan.

2006 – F.A. en libre de “Linea di Eleganza“ (6c+/5.11b) au Fitz Roy, Patagonie.

2008 – F.A. en libre de “Magic Mushroom“ (8b+/5.14a) à El Capitan.

2014 – Traversée intégrale de la chaîne du Fitz Roy, massif du Chaltén, en Patagonie, avec Alex Honnold.

2015 – F.A. en libre du “Dawn Wall“ (9a/5.14d) à El Capitan, avec Kevin Jorgeson.

2018 (6 juin) – record de vitesse (actuel) sur le “Nose“ avec Alex Honnold en 1h 59mn 7s.

Tommy Caldwell dans les films Reel Rock :

The Nose Speed Record (2019)
The Down Wall (2018)
Stumped (2017)
A Line Across The Sky (2015)
Project Dawn Wall (2011)