Alex Honnold Alex « no big deal » Honnold

0nntVU9L

Date de naissance : 17 août 1985

Lieu de naissance : Sacramento en Californie

Nationalité : Américain

A commencé l’escalade à 11 ans

Disciplines : solo intégral (mais aussi speed climbing, escalade libre et occasionnellement alpinisme)

Depuis que le documentaire “Free Solo“ a été porté à l’écran, tout le monde ou presque connaît Alex Honnold : le grimpeur qui a marqué l’Histoire de l’escalade en grimpant, en solo intégral, les mille mètres du mythique big wall d’El Capitan au Yosemite. Avec rien de plus que son T-shirt rouge fétiche, ses chaussons et son sac à pof.

Alex Honnold mange des flocons d’avoine au petit déjeuner, vit dans un van aménagé, fait énormément de tractions sur les doigts, et détient une douzaine de records de vitesse sur El Capitan via différents itinéraires. Calme et méthodique, il prend beaucoup de notes sur tout ce qu’il grimpe et consigne méticuleusement dans des carnets tous les détails et les mouvements de ses ascensions.

Avec son air étonné et son mode de vie très simple, il détient pourtant un palmarès d’ascensions en solo intégral inégalé. C’est LE meilleur soloiste du monde.

Le roi du solo

Certes, Alex Honnold aime la nature et les grands espaces, mais cela ne suffit pas pour aimer se retrouver suspendu à une micro-réglette par le bout des doigts, avec 800 mètres de vide sous les pieds. Pour lui faciliter les choses dans ce type de situation, Alex semble doté d’un don exceptionnel : celui de ne pas connaître la peur. En tous cas, de pouvoir lui opposer un sang-froid et une concentration qui dépassent l’imaginable. Son aptitude mentale à contrôler la peur et à ne pas se laisser perturber par ses émotions a fini par intriguer des neuroscientifiques qui ont fait des recherches sur la partie de son cerveau reliée à la peur pour essayer de comprendre le phénomène ! Mais Alex Honnold est beaucoup plus pragmatique : « En solo intégral, je sais bien que je suis en danger, mais avoir peur quand je suis là-haut, ce n’est pas ça qui va m’aider ». C’est sûr.

Son premier fait d’armes remonte à 2007, lorsqu’il a enchainé en une seule journée et en solo intégral les voies “Astroman“ (350 m, 6c+) et le “Rostrum“ (250 m, 6c+) au Yosemite. Mais c’est en 2008 qu’Alex fait réellement irruption sur la scène internationale, avec deux ascensions en solo intégral un sérieux cran au-dessus : “Moonlight Buttress“ (365 m, 7c) dans le parc national de Zion, et la face nord-ouest du Half Dome (600 m, 7a+) au Yosemite. Des réalisations qui dépassent tout simplement ce que notre cerveau humain peut concevoir, comme le résume Peter Mortimer, un grimpeur qui a réalisé plusieurs films avec Alex : « C’est l’endroit le moins naturel du monde où se trouver en tant qu’être humain ! ».

Et ce n’était rien en comparaison de ce qu’Alex a accompli ensuite. À ce moment-là de sa vie, Alex connaît déjà la reconnaissance internationale pour ses exploits, il a fait les couvertures du National Geographic et du New York Times Magazine, il est soutenu par un cortège de sponsors, a co-écrit avec David Roberts un livre sur sa vie et ses exploits (“Alone on the wall“), et fondé une association humanitaire pour financer des projets environnementaux dans les pays pauvres. Mais il lui reste quelque chose à accomplir et un jalon à poser dans l’Histoire de l’escalade mondiale.

El Cap

L’impensable, mais surtout, l’inévitable. « Chaque année, on relève de plus gros et de plus difficiles challenges. El Cap était le dernier gros challenge, le plus ambitieux dans le monde de l’escalade, c’était évident à faire » explique-t-il. L’emblématique paroi d’El Capitan qui constitue, pour beaucoup de grimpeurs, l’épicentre du monde.

Avec le solo intégral de “Freerider“, Alex Honnold est devenu en juin 2017 le premier grimpeur au monde à avoir gravi El Cap sans corde et sans aucune assurance. Juste le rocher et lui, dans l’expression la plus pure de l’escalade. L’accomplissement de vingt ans d’entrainement et de pratique, et de deux années spécifiques de préparation dans le plus grand secret. Et d’innombrables heures à répéter et reconnaître son parcours centimètre par centimètre pour en repérer les difficultés et les mémoriser.

Free solo

Le film “Free Solo“ de Jimmy Chin et E. Chai Vasarhelyi, récompensé par l’Oscar 2019 du meilleur documentaire, raconte cet exploit, et c’est sans doute l’un des rares films où les caméramans ont eu l’estomac noué et des sueurs froides pendant toutes les prises de vues !

Sans surprise, la célébrité n’a pas déstabilisé Alex, et à ce jour, il est toujours dans son van à la recherche de nouvelles aventures verticales. Il impressionne même par son incroyable modestie, au point qu’on le surnomme Alex « no big deal » Honnold (« rien d’extraordinaire »).

Palmarès :

2008 (1er avril) – solo intégral de “Moolight Buttress“ (365 m, 9 longueurs, V 5.12+/7c) dans le parc national de Zion, en 1h 23mn.

2008 (6 septembre) – solo intégral de la “Regular“ de la face nord-ouest du Half Dome (600 m, 23 longueurs, VI 5.12a/7a+) au Yosemite, en 2h15mn.

2010 – record de vitesse d’ascension en libre du Half Dome et d’El Capitan à la suite, en un peu plus de 11 heures.

2012 (5 juin) – record de vitesse d’ascension en libre et en solo de la trilogie du Yosemite, c’est-à-dire l’enchainement d’El Capitan, Half Dome et Mount Watkins, soit 2100 m d’escalade en 18h 50mn (dont seulement 150 m n’ont pas été gravis en solo intégral).

2012 (juin) – record de vitesse sur le “Nose“ avec Hans Florine en 2h 23mn 46s.

2014 (15 janvier) – solo intégral de “Sendero Luminoso“ (700 m, 7b+), El Portrero Chico, Mexique.

2014 – première traversée du Fitz Roy (sept sommets) en Patagonie en 5 jours avec Tommy Caldwell.

2017 (3 juin) – solo intégral de “Freerider“ (900 m, 5.13a/7c+), El Cap, Yosemite, en 3h 56mn.

2018 (6 juin) – record de vitesse sur le “Nose“ avec Tommy Caldwell en 1h 59mn 7s.

2019 (11 juin) – 2e ascension en libre de “Pineapple Express“ (VI 5.13c/8a+), avec Brad Gobright.

Alex Honnold dans les films Reel Rock :

The Nose Speed Record (2019)
Age of Ondra (2018)
Queen Maud Lands (2018)
A Line Across The Sky (2015)
Showdown At Horseshoe Hell  (2015)
Valley Uprising (2014)
Honnold 3.0 (2012)
Race for the Nose (2011)
First Ascent  (2010) 
Alone on the Wall  (2008)